top of page
Signature Louise Michel
Louise Michel
Louise Michel

Louise Michel militante révolutionnaire anarchiste, écrivaine (1830-1905)

Louise Michel, née en 1830 en Haute-Marne, est la fille illégitime du fils d’un châtelain et d’une servante. Elle est élevée par ses grands-parents paternels qui lui inculquent une bonne instruction, ce qui lui permet de devenir institutrice une fois chassée de la propriété à la mort de ses derniers.

Installée à Paris à l’âge de 26 ans, elle s’acharne au travail en ouvrant des écoles libres, républicaines dans des quartiers populaires de la capitale. Militante, Louise Michel fréquente le milieu révolutionnaire à la veille de la Commune. En 1870, elle devient présidente du Comité de vigilance des citoyennes du 18e arrondissement. Le 18 mars 1871, elle participe aux combats contre l’armée d’Adolphe Thiers qui réprime dans le sang la Commune de Paris. Elle sera tout à la fois ambulancière, combattante et grande oratrice y compris au tribunal où elle revendique avec courage ses actions. Condamnée, elle est déportée en Nouvelle-Calédonie jusqu’à sa libération en 1880.

De retour à Paris, devenue anarchiste et très populaire, elle poursuit avec fougue son engagement politique. Elle enchaîne conférences, meetings et manifestations, au risque d’être envoyée encore en prison. Elle se fait aussi connaître par ses écrits avec La Misère (1882), ses Mémoires en 1886 ou encore L’ère nouvelle. Pensée dernière. Souvenirs de Calédonie (1887). Elle meurt des suites d’une pneumonie le 9 janvier 1905.

Louise Michel, un engagement total pour la liberté

Icône de la Commune de Paris, elle a inspiré à ses contemporains admiration ou répulsion mais n'en a laissé aucun indifférent. Surnommée la Louve noire ou la Vierge rouge, elle fut une Marianne qui s’est élevée au-dessus des barricades, et pour le poète Paul Verlaine, une "presque Jeanne d’Arc".

"Je viens de la nuit où l’on souffre, je sors du devoir dont vous faites un gouffre." Qui est cette femme que fait ainsi parler Victor Hugo dans le poème qu'il lui dédie ? Une femme incroyable qui a marqué son temps aussi bien par ses interventions dans la vie politique du XIXe siècle que dans la vie sociale.

Clémence Louise Michel, dite Louise Michel (1830-1905) est née d’une union illégitime entre une servante et un châtelain, mais la famille de celui-ci lui offre une éducation qui donne à la jeune fille l’amour des livres et la soif d’apprendre. Malgré les désirs de sa mère qui la voulait cuisinière, Louise devient institutrice. Son esprit révolté se manifeste quand elle refuse de prêter serment à l’empereur Napoléon III, qui avait obligé les enseignants à se déclarer dévoués à son régime, né d’un coup d’Etat. Très vite, cette institutrice va développer ses talents de plume… et devenir écrivaine.

Mais c'est son engagement viscéral pour les idées de liberté et d’égalité, et notamment sa participation à la Commune de Paris, qui met en place un gouvernement révolutionnaire dans Paris entre mars et mai 1871, qui va faire de Louise Michel ce personnage incontournable de notre histoire politique et sociale.

Louise Michel, un engagement total pour la liberté et l’égalArtist Name
00:00 / 11:12
Louise Michel l'indomptable(1)
00:00 / 58:22
bottom of page